Pilates Metz

MENU

TRAVAILLEZ ET CHOUCHOUTEZ VOS FESSIERS !

TRAVAILLEZ ET CHOUCHOUTEZ VOS FESSIERS !

28/11/2019

 

Les muscles fessiers sont parmi les plus remarquables du corps humain.

Et pourtant on ne le sait pas et/ou on ne le dit pas assez. Il est donc extrêmement important de surveiller leur état non seulement pour des raisons esthétiques assez évidentes, mais aussi pour d’autres raisons liées aux caractéristiques physiologiques de ce muscle dans le corps humain.

Petite présentation et « palmarès » des muscles fessiers

 

  • Les plus gros muscles du corps humain composés de chaque côté des grands, moyens et petits fessiers
  • Les plus forts et les plus puissants aussi, car nous marchons sur deux jambes, et sans eux, nous ne tiendrions pas debout

S’ils sont toniques, ils permettent d’avoir une bonne posture et un beau dos.

 

Les travers d’un postérieur paresseux

Des fessiers un peu « mous » peuvent être à l’origine d’un certain nombre de dysfonctionnements :

 

  • Douleurs au dos, aux hanches, aux genoux et les chevilles
  • Hernie discale
  • Hyperlordose lombaire (lordose lombaire – cambrure du creux des reins)
  • Bassin instable, genoux vers l’intérieur
  • Dysfonctionnement pelvien et congestion
  • Hémorroïdes
  • Varices

 

Accordez un peu de temps à vos fessiers

Pendant nos cours, nous consacrons beaucoup de temps au tonus des muscles fessiers, mais le renforcement est accessible à tout le monde.

Petits exercices simples :

 

  • N’importe quand et n’importe où quand vous êtes debout : pensez tout bêtement à serrer les fessiers et à vous grandir !
  • Au réveil, pour relancer la mécanique : en position allongée, pliez les genoux et placez vos talons parallèles aux fesses, serrez les muscles intimes, les muscles fessiers et le bas ventre

 

  1. Prenez une petite inspiration, à l’expiration soulevez le bassin et le dos, en allant jusqu’au bout de l’expiration
  2. Prenez à nouveau une petite inspiration, à l’expiration déroulez vertèbre par vertèbre, puis relâchez le bas ventre, les muscles fessiers et les muscles intimes.
  3. Répétez plusieurs fois et respirez par le nez !

 

Bref, vous l’aurez compris, levez et bougez vos fesses !